Oliver-Jones.jpg

« C'est avec grand plaisir que j'accepte de parrainer et d'être porte parole de I'Orchestre de jazz des jeunes de Montréal. J'ai Ia conviction que ce projet est un investissement indispensable pour le développement de nos jeunes artistes de jazz et qu'il contribuera à rendre cette musique plus familière auprès de tous les citoyens de Ia ville. » – Oliver Jones

L'ORCHESTRE DE JAZZ DES JEUNES DE MONTRÉAL - PREMIÈRE ÉDITION 2018

Sous le parrainage du grand pianiste Oliver Jones, membre de l’Ordre du Canada et dans la foulée du 5e anniversaire de notre fondation, l’Orchestre national de jazz de Montréal (ONJ) lancera n 2018 un programme annuel d’emplois d’été de 6 semaines particulièrement destiné aux meilleurs jeunes musiciens de jazz : l’Orchestre de jazz des jeunes de Montréal (OJJ).

Ce projet vise à rallier les citoyens, la jeunesse et la musique orchestrale de jazz. L’OJJ recrutera chaque année ses membres parmi les meilleurs étudiant(e)s inscrits aux institutions d’enseignement de la musique logeant sur le territoire de la Ville de Montréal.

Pendant ces six semaines, cet orchestre présentera une série de concerts dans les parcs, squares et jardins de la ville, permettant aux citoyens de tous âges d’apprécier la richesse artistique du jazz, tant vocal qu’orchestral. La direction musicale et le mentorat de l’ensemble seront assurés par les musiciens professionnels de l’Orchestre national de jazz de Montréal.

Le projet vise particulièrement les objectifs suivants :

o   former un grand orchestre de jazz qui fournisse un emploi d'été pertinent et une expérience unique de musique d’ensemble aux meilleurs jeunes musiciens de la relève en jazz;

o   diffuser la musique de jazz de haut niveau dans les arrondissements de Montréal pendant la saison estivale, créant une identité orchestre-territoire-population;

o   favoriser la connaissance de la grande tradition orchestrale du jazz et la convivialité entre citoyens grâce à des concerts adaptés à tous les publics, en sensibilisant la population générale aux vertus du jazz comme outil éducatif et vecteur de dialogue social;

o   renforcer l’image de marque de Montréal, en partie liée à sa réputation de « ville de jazz », et l’inscrire comme participante aux activités de la Journée internationale du jazz de l’UNESCO;

o   Accorder, à talent égal, une préférence aux femmes et aux membres des communautés culturelles.


logos.png